La sensibilisation des plus jeunes pour bien vivre ensemble à Erquelinnes

La sensibilisation des plus jeunes pour bien vivre ensemble à Erquelinnes

Pour favoriser les relations sociales, rien de tel que des espaces de rencontre et d’échanges… en vrai.

Le 9 novembre, le Service provincial d’Aide Précoce de Lobbes (SAP) participera ainsi activement à une première journée du genre organisée par les échevins de l’Enseignement et de la Cohésion Sociale la Commune d’Erquelinnes et destinée aux enfants des écoles primaires locales, mais aussi, aux adultes.

Les plus jeunes seront en effet sensibilisés de manière ludique sur un thème commun : apprendre à bien vivre ensemble. Mais aussi, à prévenir le harcèlement. Dans le cadre de sa mission de sensibilisation à la différence, l’équipe du Service d’Aide Précoce a été sollicitée par le planning familial et le service communal du Plan de Cohésion sociale afin de rejoindre ce projet.

« Deux de nos collègues, Isabelle Vraie et Charlotte Nerinckx, membres du personnel psycho-éducatif, proposeront des animations aux élèves des écoles primaires locales » explique Ludivine Tassenoy, la coordinatrice.  « Elles répondront aussi aux questions des visiteurs sur les services que nous offrons, plus tard dans la journée ».

Dès 15h, l’événement sera accessible à tous les citoyens : parents, professionnels de l’enfance, secteur psycho-médico-social, pourront en apprendre plus sur ce qui est proposé dans l’entité, afin d’y favoriser le cadre de vie des enfants et de lutter contre l’intolérance.

Equipes locales des CPMS, Aide en Milieu Ouvert, Bibliothèque communale, Promotion Santé à l’Ecole (PSE), Accueil Temps Libre ou encore, du Service provincial d’Aide Précoce seront à disposition pour présenter leurs actions dont voici déjà quelques détails. « Nous accompagnons des enfants de la naissance à 8 ans en situation de handicap et leur famille » détaille Ludivine Tassenoy. « Nous apportons une aide sociale, psychologique et éducative afin de faciliter la vie des parents au quotidien et aidons à mettre en place un réseau d’intervenants autour de l’enfant, afin de favoriser son inclusion dans tous les milieux de vie, (milieu d’accueil, école ou loisirs) ».

Et à cet accompagnement se joint la sensibilisation de tous les copains et personnes fréquentant les enfants « différents ». « Malheureusement, parce qu’ils ont des caractéristiques physiques particulières, des troubles du langage ou éprouvent des besoins particuliers en raison de leurs déficiences, ils peuvent être victimes de stigmatisation » explique Isabelle Vraie. « Et cela peut se transformer en harcèlement lorsqu’ils grandissent…L’un de nos objectifs est d’empêcher ce phénomène, en faisant notamment vivre aux plus jeunes les situations de handicap, dès la maternelle ». Ce qui favorise leur empathie et la compréhension de ces difficultés.

Concrètement, les enfants sont donc attendus le 9 novembre pour « jouer » à devenir aveugles, dyslexiques, sourds ou dyspraxiques, le temps d’une animation avec Isabelle et Charlotte. « Il y a les déficiences visibles mais aussi non-visibles. Et on leur en parle en leur contant des histoires, en les mettant en situation avec des casques anti-bruit, les yeux bandés ; avec des petits jeux sur la ressemblance et la différence, et sur le fait qu’on est justement tous différents ! » explique Charlotte Nerinckx « On cherche des solutions tous ensemble et on joue des petites saynètes. Et toute la richesse de ce travail est qu’il permet également de faire tomber les barrières, et si possible, les éventuelles craintes des enseignants qui sont dans l’interrogation par rapport aux difficultés de certains élèves ».

Pour en savoir plus sur le Service d’Aide Précoce provincial de Lobbes – qui se déplace par ailleurs dans toute la région de la Thudinie –  rendez-vous le 9/11 au hall sportif communal d’Erquelinnes ou contactez l’équipe au 071 59 37 75 et sur sap.lobbes@hainaut.be.

Les infos sur l’événement : www.erquelinnes.be

Place aux enfants : solidarité et tolérance!

Place aux enfants : solidarité et tolérance!

Mi-octobre, le service provincial d’animations de sensibilisation au handicap – le SAPASH – était à disposition des petits Carolos dans le cadre de l’événement « Place aux enfants ».

Leur mission : sensibiliser les plus jeunes à la situation de handicap, à la différence et aux difficultés des personnes qui connaissent une déficience, tout en s’amusant et en favorisant la tolérance!

Les animatrices Aurore, Joyce et Lisa ont réalisé un parcours en chaise roulante dans toute la ville avec des ateliers variés : langue des signes, énigmes, création d’un parcours de domino avec des facteurs de déconcentration, parcours à l’aveugle, dalles podotactiles,… Quant à Corrada et Annette, elles initiaient les jeunes participants au Torball, à la lecture labiale ou encore à l’utilisation d’une machine de braille.

Une belle activité a pris place sur la Place verte, face à Rive gauche et les badauds ont pu eux aussi constater que les jeunes y mettaient beaucoup de coeur !

Si vous aussi êtes intéressés par ce type d’animations, n’hésitez pas à les contacter sur infdo.sapash@hainaut.be ou au 071 531 742.

Halloween sous toutes les coutures… Stage pour petits et grands!

Halloween sous toutes les coutures… Stage pour petits et grands!

Stage inclusif Halloween novembre 2021 avec le SAPASH

> Vers l’affiche du stage de Toussaint  2021 organisé par le SAPASH

Bonne nouvelle pour les amateurs de rires et de frissons!

En ce mois de novembre 2021, l’équipe du SAPASH animera des jeunes de 3 à 18 ans. Petits et grands pourront se détendre, se divertir et s’amuser sur le thème automnal d’Halloween.

Frissons et rires garantis avec l’équipe d’animateurs, des éducateurs spécialisés qui accueillent pendant 5 jours enfants valides et en situation de handicap.

Les stagiaires seront répartis en 3 groupes : petits, moyens, grands. 

Au programme de cette semaine, une foule d’activités tournées « façon Halloween ».

Jeu de massacre (lancer de balles) avec des têtes rigolotes de zombie, construction d’un château hanté, lancer de ballons dans la grande bouche d’un gentil monstre,…

Ateliers créatifs et bricolages, ateliers sportifs, psychomotricité, jeux de domino, course relais, … ponctueront la semaine avec en point d’orgue une excursion dans le monde merveilleux de l’imaginaire.

Pour les petits et les moyens : le 3 novembre, en avant pour une visite du Royaume du « Sortilège »! Énigmes chevaleresques et aventures médiévales attendent les enfants à Bruxelles.

Quant au groupe des grands, le 4 novembre, ils auront la chance de pénétrer dans la Petite Brocéliande (en référence à la Forêt du même nom en Bretagne), grâce au théâtre de la Maladrerie, à Fleurus, pour une quête dans le monde mythique des légendes arthuriennes dans le Bois de Soleilmont.

Une journée déguisée clôturera la semaine. 

Infos et inscriptions :

Du lundi 01 au 05 novembre 2021

Site provincial rue de la Bruyère 157 – Bâtiment D – 6001 Marcinelle

Inscriptions de préférence au 0486 / 821 248 ou au 071 / 53 17 52 

info.sapash@hainaut.be

Maximum 30 places – De 3 à 18 ans – 50 euros la semaine

Accueil de 8h à 9h – Stage: de 09 à 16h

Infos : actionsociale.hainaut.be/sapash

Merci d'accepter les cookies suivants statistics, marketing pour voir cette vidéo.
Le SAPASH à la matinée « Trouble du spectre autistique : ensemble, tout en nuance »

Le SAPASH à la matinée « Trouble du spectre autistique : ensemble, tout en nuance »

Une pièce de théâtre : Lyre

Educateurs spécialisés maniant aussi bien l’art de la comédie, de la magie, de l’animation sportive, de l’expression corporelle, du folklore et de l’imaginaire que des arts plastiques, les membres de l’équipe du Sapash (service d’actions provinciale d’animation et de sensibilisation au handicap) seront présents le 18 octobre 2021 lors d’une matinée de formation organisée par le Pôle hainuyer sur les troubles autistiques.

Les spécialités du service SAPASH : permettre aux personnes valides d’approcher le monde du handicap de la manière la plus vivante possible; privilégier les mises en situation ainsi que les rencontres avec les personnes en situation de handicap; favoriser la réflexion sur l’inclusion; promouvoir la tolérance vis-à-vis des différences; favoriser la compréhension des déficiences sensorielles, intellectuelles, physiques, des troubles du comportement, des difficultés d’apprentissage,…

Sur les planches du conservatoire de Tournai, Ludovic Potvin et Corrada Colantonio présenteront  cette fois leur pièce de théâtre interactive : « Lyre ». Une manière originale d’approcher son regard du monde des troubles autistiques…

Synopsis

Tout droit venu de la planète UGTO, le magicien Georges Allain arrive sur terre avec des sortilèges plein les poches. 

Il est à la recherche d’un apprenti pour transmettre son savoir, ses connaissances, son pouvoir et reprendre le flambeau de son poste.

Une réponse reste alors en suspens dans ce spectacle interactif.

Qui sera l’heureux élu pour cette aventure burlesque et improvisée ? Est-ce vous ? 

Le spectacle sera suivi d’une intervention de Magali Descamps (Fondation SUSA), Directrice du Service d’Accompagnement pour Adultes, du SAJA « Le Relais » et du SRNA « Condorcet ».

Participation gratuite.

Réservation obligatoire sur le site web du pôle hainuyer.

Lien direct vers l’événement 

Evénement le 18 octobre à Tournai : Ensemble tout en nuance
Le monde du travail accessible à tous

Le monde du travail accessible à tous

Toute l'équipe des jobcoaches est à votre disposition.

De nos jours, exercer un métier lorsqu’on est en situation de handicap relève presque de la rareté. On estime en Belgique que seules un peu plus de 2 personnes en situation de handicap sur 10 ont un emploi.

Par ailleurs, les entreprises du secteur public ont l’obligation légale d’employer 2,5% de travailleurs à besoins spécifiques. Ceux-ci étant bien présents sur le marché du travail, des services leur en facilitant l’accès ont ainsi été créés.

Cerise sur le gâteau : ces services accompagnent également les employeurs dans ce type de recrutement souvent inédit .

La Province de Hainaut propose un service d’action sociale de ce type: Hainaut Job Coaching.

« Notre but est de permettre à des personnes reconnues par l’AVIQ de trouver du travail dans le monde « normal », de s’intégrer correctement et d’obtenir si possible un contrat à durée déterminée ou indéterminée » explique Serge Fauville.

Son métier ? Jobcoach. C’est l’un des trois accompagnateurs du  processus, aussi bien au bénéfice du travailleur à besoins spécifiques que de l’employeur.

Ce service mobile, initié au départ par l’institut médico-pédagogique de Marchienne-au-Pont, est entièrement gratuit.

Vecteur de sensibilisation, d’inclusion, de diversité, d’aides à l’embauche et même de formation, ce partenariat présente des atouts pour les uns et les autres.

Hainaut Job Coaching est aux côtés des deux parties tout au long du contrat.

« Des entretiens communs ont lieu avant de lancer l’insertion en entreprise, dans le but de choisir le meilleur candidat qui corresponde aux besoins » spécifie Serge Fauville.

« Nous travaillons avec des petites comme de grandes entreprises et des artisans.

Chaque établissement et chaque usager doivent pouvoir trouver leur bonheur et ce qui leur correspondent vraiment ».

Parmi les aides à « l’embauche », l’employeur est par exemple remboursé d’une partie du salaire de la personne engagée. Et en ce qui concerne les types de métiers : « Technicien(ne) de surface, commis(e) de cuisine, mécanicien(ne),… Les propositions d’emplois sont très vastes. Dès que nécessaire, nous mettons aussi des plans de formation au point pour répondre aux exigences de l’emploi ».

Cette collaboration, souvent inédite, est renouvelable tous les 6 mois, pour une période de 2 ans.

« Les employeurs et candidats travailleurs intéressés peuvent nous contacter » précise Olivier Piret, responsable du service.

« Par téléphone ou en visio, nos coachs exposent toutes les modalités du recrutement, aussi bien au bénéfice de l’employeur (primes, avantages fiscaux, nouvel personnel, diversité,…) que du travailleur (accompagnement, plan de formation, emploi, inclusion,…) ».  

Infos : hainautjob.coaching@hainaut.be  ou par téléphone au 071 82 76 75.

Stage inclusif de printemps à Charleroi (Marcinelle)

Stage inclusif de printemps à Charleroi (Marcinelle)

Le service d’action provinciale d’animations et de sensibilisation au handicap propose un stage aux enfants et aux adolescents.

Cette activité est accessible à des jeunes valides et à des jeunes en situation de handicap. Encadrées par des éducateurs spécialisés, les animations sont adaptées à chacun.

Au programme de ces semaines: du sport, de la créativité, de la magie, des spectacles de marionnette, des grands jeux et si les normes sanitaires le permettent, des excursions en toute sécurité. Mais aussi de la solidarité, de la tolérance et de l’amusement…

Le lieu de stage se situe sur le site provincial de Marcinelle, équipé notamment d’un hall multisports et de vastes espaces verts.

Le stage de printemps se déroulera du lundi 5 au vendredi 9 avril 2021 et sera désormais accessible dès 6 ans jusqu’à 12 ans. Le système strict des bulles de 10 enfants est bien évidemment appliqué.

L’accueil se fait de 8h à 9h et la fin du stage est à 16h. Le tarif pour la semaine s’élève à 50 euros.

Adresse du stage: Site provincial – Rue de la Bruyère 157 – 6001 Marcinelle.

Infos par téléphone au 0486 82 12 48 ou par email sur info.sapash@hainaut.be