Aide à l’intégration

Le service provincial d’aide à l’intégration s’adresse aux jeunes âgés de 6 à 20 ans.

Une dérogation jusqu’à 21 ans accomplis peut être accordée par l’AViQ sur base du projet du jeune.

Le service est agréé pour accompagner 46 jeunes.

Les enfants, ados et jeunes adultes qui fréquentent le service peuvent présenter une déficience intellectuelle, motrice, sensorielle, des troubles du comportement, de l’apprentissage, de la personnalité et/ou du développement psychoaffectif.

La présence d’un ou plusieurs de ces troubles entraînent une situation de handicap.

Ces bénéficiaires sont en difficulté d’intégration sociale et/ou scolaire tant dans l’enseignement ordinaire que spécialisé.

Ils sont en recherche d’autonomie et d’intégration dans leurs milieux de vie.

Les communes d’interventions du SAI provincial de Marchienne-au-Pont sont les suivantes :

  • Marchienne-au-Pont;
  • Monceau-sur-Sambre;
  • Roux;
  • Goutroux et Forchies la Marche;
  • Mont-sur-Marchienne;
  • Montigny le Tilleul et Landelies;
  • Gozée;
  • L’entité d’Ham-sur-Heure (Jamioulx, Beignée, Nalinnes,…);
  • Et l’entité de Gerpinnes (Loverval, Acoz, Lausprelle, Hymiée,…).

Toute dérogation est soumise à l’aval du service.

Missions

Les objectifs de l’équipe sont les suivants :

  • Favoriser la participation du jeune à la vie familiale et socioculturelle ;
  • Favoriser ses compétences, son autonomie et son épanouissement personnel et donc renforcer sa capacité d’autonomie, tout en tenant compte de ses capacités et des limites dues à ses difficultés ;
  • Développer son réseau relationnel et son champ d’expériences sociales ;
  • Renforcer les potentialités du jeune et valoriser ses ressources dans ses interactions avec son environnement social.

Un projet d’accompagnement du jeune est réalisé en tenant compte des besoins du jeune et de la famille, afin de renforcer les compétences de chacun.

Le service travaille en étroite collaboration avec la famille.

Le service provincial d’aide à l’intégration de Marchienne-au-Pont valorise les partenariats en créant des synergies locales, en insérant chaque action de soutien dans une action globale, un peu comme un puzzle.

Chacun des intervenants qui entourent le jeune contribue, par ses compétences spécifiques, à une connaissance particulière du jeune.

Ceci permet un suivi cohérent et collégial.

L’équipe tente également de sensibiliser les autorités et de générer les compétences et les ressources à long terme, afin de favoriser l’intégration des jeunes porteurs d’un handicap.

Activités

Le SAI provincial de Marchienne-au-Pont accompagne ses bénéficiaires en milieu ouvert.

Les interventions peuvent être également organisées intra muros.

L’essentiel est de développer l’autonomie de l’enfant ou du jeune et à plus long terme, de préparer le jeune à sa vie adulte.

Encourager le milieu du jeune dans une réflexion à l’égard du handicap, afin de penser une nouvelle façon de vivre ensemble.

Le travail du service se réalise dans une pluralité de lieux et consiste davantage à coordonner le projet du bénéficiaire en partenariat avec son réseau, qu’à lui dispenser des aides.

Pratique

Le service intervient pour les bénéficiaires qui dépendent principalement du Bureau Régional de l’AViQ de Charleroi.