Vous êtes un.e professionnel.le, travaillant avec des citoyens dans le Hainaut ?

Vous travaillez pour une association, un centre PMS, un CPAS, une institution, une structure d’aide ou d’accueil du public…?

Alors vous êtes peut-être en contact avec des victimes ou des auteur.e.s de violences domestiques, aussi appelées « violences conjugales » ou « violences intrafamiliales ».

Et le service provincial Violences, Egalité, Genres en Hainaut (VEGHA)peut vous aider à identifier ces violences et à apporter une intervention de première ligne, afin d’orienter les personnes vers les services adéquats.

Ce module de formation est gratuit.

Cette formation porte spécifiquement sur la violence conjugale.

Elle peut être organisée et adaptée à la demande, et aborder les situations liées plutôt aux victimes, aux enfants, aux auteur.e.s,…

Elle est dispensée par Samantha Guetof, criminologue et chargée de projets au sein du service. 

Contenu  de la formation

Violences conjugales

  • Définition
  • Préjugés et chiffres
  • Types
  • Conflit vs violence
  • Cycle de la violence
  • Signes chez les personnes

Que faire? Qui contacter?

  • Références de professionnels
  • Dépôt de plainte
  • Soucis principaux des intervenants

Lieu des formations

  • en présentiel dans les locaux de votre organisation (moyennant 10 inscrits minimum. Limité à 15 personnes maximum) dans le respect des normes sanitaires.

  • en présentiel dans nos locaux situés sur le site provincial de Marcinelle (moyennant 10 inscrits. Limité à 15 personnes maximum) dans le respect des normes sanitaires.

  • en visioconférence (moyennant 10 inscrits. Limité à 20 personnes maximum).

Dates des prochaines séances

 

  • 21 octobre 2021 : en visioconférence

 

  • 25 novembre 2021 : en présentiel

 

 

 

 

Inscriptions

 

Envoyez un mail à l’adresse info.vegha@hainaut.be

Contactez VEGHA au siège de la Direction générale de l’Action sociale du Hainaut.

071 447 211.

 

Foule

Adresse de nos locaux

Rue de la Bruyère, 157

6001 Marcinelle

Selon une étude rapportée par Amnesty International:

Chaque année, plus de 45 000 dossiers (de violence conjugale) sont enregistrés par les parquets en Belgique;

31% des femmes ont subi des violences physiques de la part d’un partenaire ou d’un non-partenaire depuis l’âge de 15 ans;

Une femme sur cinq (22%) a été victime de violence physique et/ou sexuelle de la part de son partenaire ou ex-partenaire, depuis l’âge de 15 ans;

43% des femmes ont subi une forme de violence psychologique ou des comportements abusifs de la part d’un partenaire;

Selon des chiffres du Conseil de l’Europe, la proportion de femmes ayant subi des violences entre partenaires (en ce compris le harcèlement) atteindrait les 45%;

Par ailleurs, un couple sur huit est confronté à des violences d’ordre psychologique en Belgique.