Résidentiel pour jeunes

Agréé par l’AVIQ, le Service résidentiel pour jeunes est une structure d’accompagnement éducative et thérapeutique du jeune.

113 enfants et adolescents âgés de 3 à 18* ans sont hébergés au SRJ. 

Les bénéficiaires présentent des troubles graves de la parole, de la vue ou de l’ouïe ; des troubles caractériels présentant un état névrotique ou prépsychotique ; des troubles du spectre autistique.

*21 ans avec dérogation et dans l’objectif de leur permettre de poursuivre leur scolarité en vue de l’obtention d’une certification.

 

Le projet éducatif du SRJ consiste en :

L’intégration sociale;

L’épanouissement personnel de l’enfant;

L’évolution du stade « enfant » vers le stade « adulte responsable ».

Ce projet éducatif est mis en oeuvre grâce à une approche pluridisciplinaire au sein de l’équipe.

Il s’appuye sur une collaboration étroite avec les parents et le réseau extérieur tant scolaire que social, spécialisé ou ordinaire.

Le SRJ se compose de 12 lieux (unités) de vie :

Le bâtiment central du CPESM qui compte 8 appartements et 4 villas situées à proximité du bâtiment central.

Chaque unité de vie développe un projet collectif spécifique en fonction des besoins des jeunes accueillis et de leur âge.

Chaque lieu peut accueillir une dizaine de résidents; il est ouvert sur le monde extérieur et est le reflet d’un logement familial.

Ceci permet aux « internes » de développer leur autonomie dans leur vie journalière.

Le Service Résidentiel pour Jeunes est réparti sur 5 sites

Le bâtiment central

Rue du Temple, 2 à 7011 Ghlin.

Cette partie se compose de 8 unités de vie, les  « appartements », qui accueillent des enfants présentant des troubles du comportement (de 3 à 12 ans) ainsi que des enfants et adolescents présentant des troubles du langage.

La villa « LA PASSERELLE »

Rue de la Libération, 36 à 7011 Ghlin.

Les enfants et adolescents présentant des troubles de la vue et de l’ouïe y sont hébergés.

L’objectif principal est de mener les résidents vers une très grande autonomie dans divers domaines tels les études et le projet professionnel, la vie courante, le budget et les loisirs.

La villa « LES CORMORANS »

Rue de la Barrière, 8 à 7011 Ghlin. 

On y accueille des enfants présentant des troubles du comportement qui fréquentent des établissements d’enseignement primaire ordinaire.

Le projet se centre sur le soutien à la scolarité et l’établissement d’un cadre stable, permettant aux jeunes bénéficiaires de trouver des balises sécurisantes favorisant le développement de leur autonomie et de leur bien-être.

La villa « ARTEMIS»

Rue de la Barrière, 10 à 7011 Ghlin. 

Un projet spécifique y est organisé pour les filles en âge de scolarité primaire et qui présentent des troubles du comportement.

L’accompagnement est basé sur une approche davantage thérapeutique visant le développement du bien-être, de la confiance en soi, de l’estime de soi et une gestion plus adéquate des émotions.

Les activités proposées s’inspirent de l’art thérapie et exploitent divers médiateurs thérapeutiques : contes, peinture, mandalas, masques, marionnettes, écriture, dessin, snoezelen.

La villa « LA CHRYSALIDE »

Rue Marais à Chardons, 5 à 7011 Ghlin, .

La villa « La Chrysalide » accueille des enfants et adolescents, âgés de 3 à 18 ans, scolarisés et présentant de l’autisme.

Les objectifs poursuivis se centrent davantage sur le développement de l’autonomie, de la socialisation, des loisirs et de la communication (verbale ou alternative).

Les activités

Elles sont structurées de manière à répondre aux besoins spécifiques des jeunes. 

Spécificités :

  • Organisation physique du lieu de vie visant à limiter le nombre de stimulations extérieures pouvant être déstructurantes et visant à délimiter le mieux possible des zones spécifiques en fonction des activités.
  • Structuration collective et/ou individuelle du temps avec utilisation de repères visuels (plannings et horaires visuels) qui sont des repères sécurisants pour les bénéficiaires.
  • Organisation spécifique des tâches à l’aide d’instructions visuelles (pictogrammes, systèmes de travail).
  • Utilisation des renforcements positifs dans le but de soutenir les apprentissages des jeunes.