Logements supervisés

Le Service de logements supervisés de Marchipont propose des logements individuels ou collectifs

Missions

Les personnes qui y résident jouissent d’une réelle autonomie tout en ayant des éducateurs à disposition pour les guider, les aider dans diverses démarches, veiller à la bonne tenue des logements,….

Ce suivi assure aux personnes un confort physique, psychologique et social.

Cela peut aussi se traduire par une aide dans la gestion du budget, une aide à l’hygiène ou à l’alimentation.

Une assistance sociale est assurée, avec un suivi éducatif et la mise en place des projets du service.

Le service propose également à certaines personnes de l’intégrer de temps en temps, pour développer les aptitudes requises pour intégrer par la suite une structure de logement supervisé.

 Les objectifs de l’équipe :

 

Construire avec le bénéficiaire son projet de vie et le préparer à l’autonomie dans le cadre d’un logement adapté à ses besoins, désirs et possibilités;

Assurer avec lui un fonctionnement de vie « normale », tenant compte des possibilités, des ressources et des réalités socioculturelles de chacun;

Assurer le suivi du bénéficiaire autant que nécessaire, en proposant un accompagnement individualisé;

Aider la personne à acquérir son autonomie dans divers domaines tels que la gestion de son budget et de l’administratif, l’utilisation des transports en commun, le relationnel;

Veiller à l’insertion sociale des bénéficiaires.

Activités

Les activités du SLS sont organisées pour un court, moyen ou long terme en fonction de chaque projet individuel.

Elles tiennent compte des envies de chacun, de ses affinités et de ses besoins.

Apprentissage de l’autonomie au quotidien :

Gestion ménagère : élaboration de menu, courses, préparation des repas, démarches administratives, entretien du logement ou du linge, …;

Gestion des droits et devoirs;

Gestion relationnelle et affective : médiation familiale, gestion du relationnel et de l’affectif, …;

Utilisation du réseau : sollicitation de services publics et sociaux tels que CPAS, taxi social, infirmier à domicile, ..;

Gestion médicale : aide infirmière si nécessaire, accompagnement et suivi des rdv médicaux, prise de traitement, …;

Gestion alimentaire : élaboration de menus hebdomadaires, rédaction de liste de courses, collaboration avec ; l’observatoire de la santé, la clinique du poids, diététicienne, …

Gestion financière : accompagnement à la gestion d’une caisse, d’argent de poche, du coût de la vie, opérations bancaires,…

Hygiène personnelle : aide infirmière, rappel, soucis de son image, bien-être, rdv chez le coiffeur, …;

Hygiène ménagère : aide-ménagère hebdomadaire, apprentissage technique, régularité de l’entretien, …

Activités occupationnelles

Les activités communes permettent la cohésion du groupe mais aussi de créer des affinités, de se détendre… :
Sortie bowling;

Piscine;

Resto;

Visite d’un musée;

Participation aux festivités locales et/ou du Roseau Vert.

Les activités répondent en général à une demande collective des résidents.

Des séjours et excursions peuvent être organisés (Center Parcs,…).

Les activités au sein de l’IMP « Le Roseau vert » sont possibles (atelier bois, atelier peinture, sport, ….).

Des échanges inter-services ont lieu notamment lors d’organisation d’événements.

D’autres activités, fréquentées par certains de manière régulière, sont organisées hors du service (poterie, marche, club de sport, activités de la maison de quartier, …).

Les bénéficiaires peuvent être accompagnés pour participer :

Aux « après-midi dansants » (AMD) ;

Aux groupes de parole organisés par le service d’accompagnement de Mons ;

Speed-dating « Amigo » organisé par le SLS de Charleroi.

Grâce au réseau de partenaires externes de l’IMP (CHU Ambroise paré, Observatoire de la Santé du Hainaut, Planning familial de Mons,…), des activités de sensibilisation et groupes de parole sont organisés au sujet des sujets suivants : tabagisme, alimentation saine, sexualité, surpoids, rôles sociaux, …

La cellule mobile d’intervention de l’hôpital « Le Chêne aux Haies » peut également intervenir en cas de besoin.

Les services d’aide à la jeunesse peuvent co-accompagner les jeunes résidents dans leur projet de vie.

Une équipe d’infirmiers à domicile peut préparer des traitements et/ou des soins médicaux nécessaires. Le service communal d’aide familiale peut apporter une aide-ménagère pour certains bénéficiaires.

Activités de valorisation et d’utilité sociale.

Ces activités peuvent se rapporter à un emploi adapté rémunéré, un bénévolat ou encore une formation.

L’objectif principal est de permettre au résident d’être actif sur le marché de l’emploi, d’y jouer son rôle comme tout citoyen, d’y rencontrer des personnes et de créer son propre réseau relationnel.

Cette recherche est propre à chaque projet et est fonction des compétences et des envies des résidents.

Le groupe des résidents SLS participe de manière hebdomadaire au potager communautaire de la commune de Dour. Le SLS s’engage chaque année avec ses résidents à entretenir et à cultiver une parcelle de terre et ce, parmi d’autres citoyens Dourois avec l’aide d’un animateur jardinier.
Certains bénéficiaires participent également aux formations adaptées organisées par l’ASBL « Inclusion » sur différents sujets tels que : « Mon corps, j’en prends soin de la tête aux pieds », « Parlons d’amour », …
Ces formations sont destinées à toutes personnes à besoins spécifiques et se déroulent en générale lors d’une ou plusieurs matinées au sein d’un service volontaire pour le prêt de ses locaux. Elles sont payantes et animées par des professionnels du sujet abordé.
Les résidents sont informés sur le planning des formations organisées, ils choisissent d’y participer ou pas.

Côté pratique
Chaque bénéficiaire doit payer la location de son logement. Le coût dépend de plusieurs facteurs dont le fait d’avoir un logement communautaire ou individuel.

Ce à quoi s’ajoutent les frais relatifs à ;
– l’eau
– au gaz
– l’électricité
– les factures personnelles de GSM
– affiliation à une mutuelle
– les frais de titres et services pour le nettoyage
– divers frais médicaux

Un(e) assistant(e) social(e) et un(e) éducateur(rice) travaillent à tour de rôle au sein des logements supervisés.
Ils y sont présents du lundi au samedi, excepté les jours fériés. Ils restent disponibles, par le biais d’une ligne de garde, en cas d’urgence les jours où ils sont absents.