Arrivée du lutin Pudding à La Louvière, par la porte magique de l'école

Un étrange personnage est arrivé ce 1er décembre 2021 à l’école fondamentale de l’IMP René Thône de La Louvière, tout droit venu du Pôle Nord… 

 Et c’est tout bonnement l’un des lutins du Père Noël!

 Incroyable pour les élèves de constater que Pudding – c’est son nom – était bel et bien arrivé par une porte magique, le 1er décembre.
Sa venue était annoncée par courrier, car après avoir travaillé dur pendant toute l’année pour fabriquer des millions de jouets, il cherchait un bel endroit bien douillet pour se reposer.
 
 

Suivez les aventures de Pudding sur Facebook

Mais tout de même, comment être sûr que cela allait réellement arriver ? Et bien si !  

Figé comme une marionnette la journée – c’est seulement la nuit qu’il se met en mouvement  – Pudding a juste eu le temps de passer la porte minuscule du bureau des enseignants, avant de se reposer pour la journée. 

Quel plaisir pour lui ce fut, sans aucun doute, de découvrir sa magnifique maison et son lit douillet, tout cela réalisé spécialement pour lui, par les élèves !

Les joyeux constructeurs de la maison de Pudding! Quel talent!
Le bureau de Pudding est prêt

Mais après sa première nuit passée à l’école primaire, quelle ne fut pas la surprise des élèves en constatant l’état de la maison de Pudding  !

Quel bazar, quel fratras !
Mais qu’a-t-il bien pu se passer là ?

Pudding fait du para"masque"

Ce petit bonhomme espiègle, qui voyage de classe en classe pour y passer la nuit jusqu’à Noël, a réellement manqué de sérieux !

Durant la nuit du 1er au 2 décembre, il a visiblement rassemblé quelques amis pour un cours de… paramasque !?

Non, mais quelle drôle d’idée! Et voilà qu’il a même accroché les caleçons de M. Vincent en classe ? Non mais franchement! Quelle surprise pour les élèves ce matin de découvrir pareille facétie! Avec ce minuscule appartement, réalisé avec soin par les élèves, carrément sans dessus dessous…

Mais que réserve Pudding aux 76 élèves de l’école et à leurs enseignants ?
Et bien on se le demande ! Et on veut savoir!